Exposition au plomb dans les peintures, les risques

En 1948, la loi française a interdit l’utilisation du plomb dans la penture. C’est d’ailleurs pour cela que les maisons construites jusqu’à la fin de cette année doivent subir des constats d’exposition au plomb suivant ce que propriétaire va en faire.

Le risque est réel, mais des solutions existent. Rassurez-vous, il est tout de même possible que le diagnostiqueur ne trouve aucune trace de plomb dans vos revêtements.

 

Les risques liés à l’exposition au plomb

Dès qu’on parle de plomb, on a immédiatement en tête quelque chose de lourd. N’empêche que les particules de plomb contenu dans la peinture, eux sont aussi légers qu’une plume et peut voyager librement dans l’air. C’est pour cela que les  peintures ou les revêtements contenant du plomb qui s’effritent sont si dangereux.

Les poussières de peintures qui vont se détacher petit à petit peuvent se déposer sur le mur, les moulures, les vêtements, la nourriture par exemple et tôt ou tard, vous pourriez en absorber ou en inhaler. Les enfants sont les plus vulnérables surtout que le plomb a un goût légèrement sucré. Ils seraient tentés de détacher les peintures qui s’écaillent pour les manger.

Le plomb n’est pas rejeté par le corps humain pourtant en sa présence, l’organisme diminue ostensiblement la production de calcium et quelquefois du fer et du zinc qui eux sont nécessaires contrairement au plomb.

 

Quand est-ce que le diagnostic est obligatoire ?

Le diagnostic au plomb est obligatoire dans deux cas précis. Pour le premier, il doit être annexé au contrat de vente ou de promesse de vente et le diagnostic ne doit pas remonter à plus d’une année. Cette obligation est entrée en vigueur en 2007.

La seconde obligation concerne les maisons mises en location, construites avant 1949. Là, le diagnostic ne doit pas remonter à plus de six ans et ce délai ne doit pas avoir expiré avant la signature du contrat de location. Cette loi a pris effet en 2008. Le document doit aussi être annexé au contrat de location.

Maintenant, il est possible que certains maitres d’œuvre vous demandent de présenter ce document pour des travaux qui sont en rapport avec les revêtements, surtout en cas de démolition. Ici, ce n’est pas obligatoire, mais il est préférable de le faire puisque l’entrepreneur pourrait vous poursuivre pour mise en danger de la vie d’autrui si jamais on parvient à constater la présence de plomb.

 

Demande de devis gratuit

devis36