Diagnostic au plomb avant travaux, pour une location ou une vente.

Pour les propriétaires, ce n’est pas aussi simple de vendre ou de mettre en location leurs biens immobiliers. Ils sont contraints à de multiples obligations administratives dont entre autres de fournir le dossier de diagnostic technique. Le diagnostic au plomb doit être obligatoirement fourni dans ce dossier.

 

Le saturnisme.

Il faut savoir que le saturnisme, la maladie que l’on peut développer à la suite d’une exposition continue au plomb est dangereuse pour la santé et peut même se transformer en une infection mortelle. Ce qui rend la loi aussi sévère c’est que le diagnostic d’une intoxication au plomb est difficile à établir.

Les symptômes sont nombreux et quelquefois peuvent passer inaperçus pendant des années. Les enfants sont les plus vulnérables puisque le plomb circule plus facilement dans leurs sangs. Il va par la suite limiter surtout la production de calcium, et quelques fois aussi du fer et du zinc, des métaux nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

 

L’importance du diagnostic au plomb.

L’interdiction de mettre du plomb dans les peintures date de 1948. En ce qui concerne la tuyauterie, l’interdiction n’a eu lieu qu’une quarantaine d’années en 1995.

Si les autorités ont été plus diligentes pour la peinture, c’est qu’en se désagrégeant, cela rend le plomb plus facile à absorber en se déposant sur les mains, sur la nourriture ou tout simplement transporté par la poussière chargée de  ses particules.

Sans la présence du document attestant le diagnostic, le propriétaire vendeur ou bailleur peut être sujet à des poursuites juridiques devant les tribunaux pour mise en danger de la vie d’autrui.

 

Pourquoi avant travaux ?

Comme il a été mentionné un peu plus tôt, les particules de plomb sont assez volatiles. Les personnes qui vont se chargées des travaux seront alors très exposés en même que les habitants des maisons si les travaux permettent aux habitants de la maison à rester pendant les travaux.

Le propriétaire doit donc fournir un document de diagnostic vieux d’une année au maximum si les travaux entrent dans le cadre d’une vente et de six ans si les travaux concernent une maison destinée à la location.

 

 

Demande de devis gratuit

devis36